Corse,  Voyages

Vivre en corse, entre préjugés et vérités.

Hello à tous, je ne savais pas vraiment quoi faire comme 3ème article sur le blog.

J’ai tellement de sujets dont j’ai envie de parler qu’il est difficile pour moi d’y donner un ordre de priorité.

Aujourd’hui je vais vous parler de mon île. Cette île sur laquelle je vis depuis ma naissance. Celle qui fait tellement de débat. Et victime d’un grand nombre de préjugés.

Comme chaque pays et chaque ville, il existe des points positifs et des points négatifs. Des avantages et des inconvénients.

Pour bien comprendre notre vie ici, certes, tellement différente de celle du « continent », je vous demanderai d’abattre tous les préjugés entendus sur l’île.

Et bien sûr, de garder l’esprit ouvert 🙂

Que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les médias, la Corse a toujours été une grande vedette de rumeurs en tout genre.

Les plus souvent, complètement exagérées, amplifiées voir faussées.

Je vous rassure, vivre en Corse n’est pas synonyme de se faire plastiquer toutes les semaines. Ni avoir à faire à des terroristes à longueur de temps.

En réalité, la vie en Corse est calme. Parfois même trop calme si l’on est jeune et que l’on rêve d’aventure.

Pour illustrer cet article je vais vous postez mes photos personnelles de mes balades et randonnées pour que vous puissiez voir des endroits peut être pas forcément connus mais néanmoins magnifiques de l’île.

Commençons par les sujets qui fâchent…

✖ Les Inconvénients


▪ L’exclusion

Quand j’étais ado, mon rêve était de parcourir le monde. Dans ces cas là, vivre sur une île n’est pas simple.

Les lignes aériennes ne proposant pas grand chose, il faut d’abord aller sur le continent puis prendre un avion à partir d’une grande ville.

Pour un voyage simple dans n’importe quelle ville, il faut compter au moins un vol en plus dans le budget pour se rendre à Nice Marseille ou Paris. Et compter un avion en plus, on va pas se mentir, ça fait cher à la fin de la note.

Et c’est pour moi le plus grand inconvénient de la Corse, cette exclusion. Une exclusion qui peut être un avantage pour énormément d’autres choses (dont je vais vous parler) mais malheureusement pas quand on veut partir en voyage.


Les mentalités

Quand l’on vit sur une île, aussi petite, un énorme inconvénient s’ajoute pour moi à la liste. Et pas des moindres.

Tout le monde connaît tout le monde. Donc, tout le monde connaît la vie de toute le monde. En résumé, tout le monde parle sur tout le monde. Encore une fois, il faut avoir l’esprit un minimum ouvert et ne pas croire tout ce que l’on nous dit.

Mais en Corse, même si l’on connaît une personne seulement de vue, on sait généralement un paquet de chose sur elle. Il m’est arrivé de croiser des filles avec des amies et de savoir en 5 min ce qu’elles aimaient manger le matin et ce qu’elles mettaient comme shampoing. 😂 Sans exagération aucune. Ce genre de petite anecdote n’est pas vraiment grave en soi.

Pour les rumeurs plus « graves » ou plus « sérieuses », tout est encore une fois, dans l’ouverture d’esprit. Il faut juste être assez intelligent et prendre assez de recul. Se faire son propre avis sur une personne.

Après, en étant réaliste, ce problème n’est pas propre à la Corse. On peut le retrouver dans toutes les petites villes, les petits îles, à partir du moment où il n’y a pas énormément de monde. Les gens se connaissent tous plus ou moins.

Quand  j’étais plus jeune, j’avais du mal avec ça. J’avais peur de ce que les gens pouvaient dire de moi. En grandissant, on dédramatise la chose. On prend du recul. On laisse tomber tout ce que l’on peut entendre.

Et on se fait notre propre avis sur les gens.

On vit pour soi. On se fait notre cercle d’amis. Et les autres on s’en fou.


La vie y est cher

Un mega gros inconvénient. Surtout pour une personne qui viendrait vivre chez nous alors qu’elle vient du continent.

Car nous, même si on sait que la vie est chère en Corse, faut dire que l’on est habitué depuis toujours. Donc, pas forcément choqué. Les habits sont chers. Les magasins sont chers. La nourriture est chère. Tout est plus cher.

Encore une fois, nous sommes sur une toute petite île. Donc nous n’avons pas énormément de choix dans ce que l’on nous propose. Heureusement qu’internet existe. Car même si l’on veut faire travailler des locaux de chez nous, dans certains cas, il est impossible de pouvoir consommer à l’année ici sans avoir de bons moyens.

La, encore, il faut garder l’esprit ouvert.

Acheter ses vêtements, ses accessoires sur internet est pour moi la grande solution à tout ça. Pour la nourriture, consommer local est pour moi très important. Je préfère payer un peu plus cher mais savoir que mes produits ont été plantés ici et n’ont pas mûris dans un camion.

Surtout quand on sait où prendre de vrais produits de qualité. Et là encore, c’est facile vu que tout se sait. 🙂


▪ Le manque d’activité

La Corse ce n’est pas Paris. Ni Nice. Ni n’importe quelle ville très vivante du continent. La Corse a du retard sur la modernité.

Après tout est relatif et tout dépend de ce que l’on cherche.

Nous n’avons pas grandes rues remplies de magasins. Même si les choses évoluent (hallelujah). Nous n’avons rien de semblable aux grandes villes.

Pas énormément de choix d’endroit où sortir le soir. 2 cinémas par ville. Un bowling, un escape game. Il n’est pas rare de voir les rues vides le samedi soir.

Les gens de chez nous préférant faire des soirées entre amis tranquille ou des restaurants. Et d’ailleurs, des restaurants nous en avons juste partout. Dont certains vraiment excellents.

Nous faisons généralement vite le tour des grandes activités à faire ici. Car nous n’avons pas énormément de choix.

À côté de ça, vivre en Corse l’été c’est juste magique. Pour ceux qui aime la nature et les activités en plein air, vivre en Corse sera magique aussi.

Donc, comme je l’ai dis plus haut, tout dépend vraiment de ce que l’on cherche.


Les transports en commun

En corse nous avons un train, enfin ce que l’on appelle chez nous  notre « Micheline » qui dessert les 3/4 de la plaine de l’île. Une Micheline hein. Donc pas un métro ni un TGV. Bastia – Ajaccio ne se fera pas en 30min mais bien en plusieurs heures.

Bon après, l’avantage est qu’il y a de magnifiques paysages à voir pendant toutes ces longues heures 😀

Mais pour pouvoir vivre normalement et gambader à sa guise sur l’île, le permis et la voiture sont juste OBLIGATOIRE.

Une fois que l’on a tous ça, il faut apprendre à rouler sur nos petites routes sinueuses de montagne mais après deux ou trois frayeurs généralement on comprend comment faire et tout devient un jeu d’enfant 🙂


Maintenant que j’ai annoncé les gros inconvénients de vivre en corse. Selon moi. Je vais maintenant vous parlez de tous les avantages à vivre ici. Et il y en a beaucoup beaucoup.

✔ Les avantages


L’exclusion

Comme je le disais plus haut. C’est un avantage et un inconvénient. Inconvénient quand on veut partir en vacance. Avantage tout le reste de l’année.

Car ici vu que tout le monde se connaît et que tout se sait, les mauvaises choses qui s’y passent peuvent prendre une grande ampleur.

En Corse, si tu agresses une fille, tu peux t’attendre à ce que toute sa famille soit au courant et tu as des chances de payer ce que tu lui as fait jusqu’à la fin de tes jours.

Ici les gens ont du caractère. Et gueulent souvent si quelque chose ne leur convient pas. Depuis Facebook, je vois chaque jour les gens qui se plaignent de tout ce qui ne leur convient pas sur l’île.

On est en retard sur beaucoup de bonnes choses mais également sur beaucoup de mauvaises. Comme la délinquance ou le manque de sécurité.


▪ La sécurité

Un des plus beaux avantages à vivre en Corse. Parlons en. Car si les médias cherchent à vous mettre en tête que la Corse c’est Bagdad, il en est tout autre.

Comme je vous l’ai dit, en Corse, si une fille se fait agresser dans une rue, l’agresseur devra bien faire attention à ce que personne n’y passe pour pas que ça finisse en baston générale. Les gens se défendent énormément ici.

Il y a de la solidarité. Solidarité qui a tendance à s’éclipser avec les nouvelles générations, ce qui est tellement dommage.

Malgré tout, en 27 ans, je ne me suis jamais fait agresser, ni même insulter dans une rue.

Je n’ai jamais eu peur de sortir le soir.

Je n’ai jamais eu peur de mettre des talons et une mini jupe pour sortir. De laisser mon sac ouvert sur une chaise plus loin que moi au restaurant ou même dans un bus. Ou les clefs sur le contact de ma voiture garée sur un trottoir.

En Corse, nous ne connaissons pas ces peurs la. Et d’ailleurs, quand on l’on part en vacances, on se conditionne pour être plus prudent avec nos affaires car nous n’avons tellement pas l’habitude de l’être chez nous. Les enfants peuvent aller à l’école à pied sans ne rien craindre.

Nous pouvons vraiment nous promener partout, même entre filles, sans ne rien craindre.

J’avais tendance, avant de pouvoir comparer la Corse avec des grandes villes, à croire que c’était partout pareil.

Quand tu vis sur une île et que tu connais cette exclusion justement, tu ne peux avoir des points de comparaison que tu si tu pars.

Et plus je grandis, plus je me rends compte de la qualité de vie que nous avons ici, due à cette sécurité.

Et ça par contre, ça n’a vraiment aucun prix.


▪ L’évolution des mentalités

Ce qui était dur à vivre en Corse jusqu’à il n’y a pas très longtemps comme je l’ai dis plus haut c’était les mentalités.

Et en plus du fait que tout le monde sache tout de tout le monde, les gens ici avaient tendance à être vieux jeu et à ne pas moderniser leurs idées.

Les grands sujet comme l’homosexualité par exemple était des choses très tabou chez nous. Et la raison principale était que les gens, à l’époque, ne quittaient jamais l’île.

Et malheureusement, quand on vit confiné dans son cocon, la fermeture d’esprit est tendance, car on ne connaît pas grand chose d’autre que son petit confort.

Autrefois par exemple, la femme chez nous était forcément femme au foyer. On avait inscrit ça dans les mœurs.

Elle s’occupait de la maison et des enfants et le mari ramenait l’argent. Ce qui n’est plus du tout le cas aujourd’hui, heureusement. Sans compter que la jeunesse a tendance à bien plus voyager et à s’ouvrir l’esprit.

En bougeant et découvrant les différentes cultures et façon de vivre d’autres pays, on devient forcément plus tolérant.

Et la jeunesse apporte la tolérance aux anciens. En leur ouvrant l’esprit de tout ce qu’ils ont pu connaître ailleurs.

Après, il reste bien sûr des jeunes qui ne veulent pas quitter leur île ni voir autre chose. Des jeunes qui pensent que le monde entier se résume à toutes les petites choses qu’ils vivent ici. Mais généralement ils restent entre eux ceux là. Et c’est pas plus mal 🙂


▪ La nature

Si on aime la nature, vivre en Corse est le paradis sur terre.

Entre mer et montagne, il est possible chez nous de faire du ski et de se promener sur la plage durant la même journée.

Nous avons une nature très riche ici. Énormément de choses magnifiques à y voir, selon les saisons.

De magnifiques balades et randonnées à faire. Des plages et des rivières superbes. Sans parler de l’authenticité de certains petits villages de montagne.

Après si votre truc c’est les building ou les grandes villes j’imagine à quel point cela doit être barbant de vivre chez nous.

Mais les 3/4 des gens d’ici entretiennent ce lien très intime avec la nature, que nous voyons depuis notre enfance. Et c’est souvent ce lien qui nous manque, si l’on déménage sur le continent ou dans un autre pays.


Le climat

Bien que nos orages choquent très souvent les continentaux qui viennent vivre ici, le climat de chez nous est magique.

Belle chaleur l’été et hiver très doux.

Malgré que nous soyons habitués à l’humidité provenant de la montagne et de la mer nous restons des gens du sud ayant souvent du mal avec le vrai froid et les températures vraiment basses.


Les liens familiaux

Encore une fois, en grande généralité, en Corse nous sommes très proche de nos familles.

Et quand je dis famille, je ne parle pas que des parents et frères et sœurs.

Mais bien des parents, grands parents, cousins, cousines, nièces, neveux, oncle et tante.

Même si bien sûr, il y a des soucis dans toutes les familles, chez nous on a tendance à ne pas être complément heureux si l’on a pas notre cercle familiale près de nous.

Encore une fois, les mentalités évoluent et ceci n’est que généralité.

Mais il y a un immense respect de la famille ici. Ce qui peut choquer d’ailleurs pas mal de continentaux qui ne connaîtraient pas ça.

Il y a un grand respect des morts également.

Donc pour l’enterrement d’un proche de votre famille, il est normal de se voir nous présenter les condoléances un immense paquet de personnes. Dont l’ami de la petite cousine de l’oncle par exemple. Ou la fille de la cousine germaine à la tante.

Pas de préjugés de consanguinité svp, ceci sont juste des clichés à la con.

Chez nous on est très famille, c’est comme ça et nous y sommes habitués depuis toujours.


Respect

Le respect des morts comme je vous l’ai dis est très présent chez nous.

Ainsi que le respect de l’enfant et de la personne âgée.

Ici, on ne touche pas un vieux. Ni un enfant. Ni une femme.

Malgré ce que l’on peut entendre sur le Corse qui serait très macho (encore une fois, no generality et n’oubliez pas que les mentalités changent) la femme est très respectée en corse et on n’a pas le droit de la toucher.


Identité

La nourriture typique de chez nous.

La musique et la langue font parti de notre identité propre.

Même si la langue se perd malheureusement bien plus qu’avant, beaucoup de Corses se battent pour la descendance de nos valeurs et notre culture.

Nos musiques nous bercent depuis l’enfance et on connait les bals de village pendant l’été.

Il y aura toujours une guitare qui traîne dans un bar.

Et, vu que chez nous, les gens qui chantent et qui jouent de la guitare sont en majorité, on sait déjà comment risque de finir la soirée 🙂



Voilà la liste de mes grands avantages et inconvénients à vivre en corse.

Selon moi et mon point de vue.

Même si je n’ai pas toujours apprécié cette vie en vu des choses que je trouve par terribles chez nous, il a fallu que je parte dans d’autres pays à plusieurs reprises pour comprendre tous les avantages de mon quotidien ici.

Et la vie est en règle générale beaucoup plus cool et moins stressante.

Même si bien sur, comme partout il y a des choses à améliorer.

Des choses qui n’ont pas encore assez évolué.

Être née ici reste pour moi une immense chance.

Bien sûr, c’est pas facile tout le temps de voir toujours les mêmes tronches et d’y faire toujours les mêmes choses et c’est pour ça qu’il faut souvent partir. Pour mieux revenir. Et mieux apprécier ce que nous avons.

N’hésitez pas à me dire ce que vous avez penser de cet article et si il y a des choses ou des préjugés sur la Corse dont vous voulez parler avec moi.

Excellente journée à tous.  😃😃

Rendez-vous sur Hellocoton !

35 commentaires

  • Bazin

    Je partage sincèrement tout ce qui est dit
    Vivre en Corse c’est vivre paisiblement
    Et la mentalité Corse est très bonne
    Ils défendent leurs valeurs les Corses sont droit
    Et authentiques personnellement je m’y sens tjrs bien et surtout en sécurité

  • Baudine

    Bonjour je vie en Belgique Charleroi et ma femme et moi on aimerai bien venir vivre en corse mais nous avons des peur et des crainte par rapport à l emploie car j ai 45 ans et je d’oie encore travailler et ma femme est greffée reinale et je vous demande votre avis si cela serait possible merci de m avoir lu bonne journée

  • houguenague

    Bonjour,
    En recherchant un bien pour mi installer, je suis tombé sur un bien qui répondait à ma demande en corse, après avoir lu ce magnifique commentaire de IChi-co, je reste toujours dans l’inquiétude du fait d’être né sur le continent et qui plus est À Paris qu’en pensez-vous? Plein de tendresse à vous tous, en cette période si bizarre.bruno

    • nina

      Bonjour, lire votre article me réconforte un peu ! 4 ans que nous choisissons votre si belle île pour les vacances, et nous y sommes bien. En sécurité !
      Nous avons pour projet de venir vivre en Corse avec mon mari et mes deux enfants, rien que pour le cadre de vie paisible. Nous aimons sincèrement ce avre de paix. Nous sommes boulanger de profession, et nous aimerions venir y travailler dans cette branche. Un petit conseil ? Tout les corses qui ont un commerce et même en village nous disent « mais qu’attendez vous pour venir »!
      Merci pour ce bel Article 😍

      • ichi-co

        Merci beaucoup pour votre retour sur mon article. Malheureusement je n’ai aucune idée de conseils pour votre travail mais j’espère que vous trouverez sans soucis. Peut être se renseigner sur les places disponibles avant de venir ?
        Bonne chance et merci encore pour tout 🙂

  • ORSAY

    Bonjour,
    Merci infiniment pour toutes ces informations et la sincérité de vos écris.
    La seule question non évoquée dans votre article et pas des moindre dans l’importance de quitter le continent ou son pays pour vivre en Corse c’est la santé.
    Il y a des hôpitaux c’est vrai, mais sont ils de bonne expérience, sont ils dotés de bons médecins, faut il un complément de mutuelle en cas de besoin d’être soigné sur le continent si besoin, y a s’il tous type de médecins en ville (pas de pénurie ?).
    Ces questions sont primordiales afin de savoir s’il est à réfléchir à 2 fois en cas de santé fragile.
    Merci beaucoup de nous apporter une réponse de chacune de mes questions.

    • ichi-co

      Bonjour, merci pour votre retour 🙂 mon article traité en effet plutôt des préjugés que nous pouvions avoir sur le Corse plutôt qu’un listing des avantages à vivre ici, voici pourquoi je n’ai pas abordé le thème de la santé. Si cela peut vous rassurez, bien sûr, nos médecins utilisent les mutuelles également, les départs vers le continent peuvent être pris en charge par la sécurité sociale et il y a des médecins dans chaque spécialités fort heureusement pour nous 😀
      Je vous souhaite une très bonne soirée

  • Maria

    Merci beaucoup pour cette article, j’ai adoré… Je suis tombée dessus en faisant des recherches sur la Corse, ses avantages, ses inconvénients… Je suis une jeune femme de 25 ans, bretonne et amoureuse de la Corse depuis longtemps. Aujourd’hui une opportunité professionnelle s’offre à moi à Ajaccio. J’ai toujours rêvé de vivre en Corse un jour ou l’autre mais la solitude et le fait de ne pas connaitre de monde me fait peur. Je voulais donc avoir ton avis à ce sujet, penses-tu qu’il soit difficile de s’intégrer, se faire des amis en arrivant seule en Corse ?

    Merci d’avance pour ton retour et merci pour ton article.

    Bonne journée,

    Maria

    • ichi-co

      Bonsoir Maria,
      si tu as toujours rêvé de vivre en Corse, cette opportunité est magnifique pour toi. Je ne pense pas qu’il soit très difficile de s’intégrer, tout dépend de ton caractère. J’ai pas mal d’amis continentaux qui sont très bien entouré de leur coté aussi ^^
      Merci pour ton retour sur mon article 🙂

      • Meline david

        Bonjour
        Moi et ma femme nous rêvons d habiter en Corse pour ses paysages et sa façon de vivre. Mais nous avons une petite appréhension de la manière dont nous pourrions être accueillis n etant pas né corse. Est ce que cette appréhension est fondée ou nous nous trompons ?!
        Merci pour votre réponse
        David et marjo

        • ichi-co

          C’est la question qui me revient le plus… Je pense que l’acceptation se fera plus grâce à votre façon d’être qu’à votre nom de famille ou l’endroit d’où vous venez 🙂 les Corses sont d’ailleurs en minorité sur l’île, c’est que les continentaux y restent et s’y sentent bien je présume 😀

  • laureen ronat

    Bonjour, je me permet de vous écrire pour avoir votre avis, nous envisageons de nous installer sur votre belle île, plus précisément dans le nord afin d y reprendre un commerce. Nous nous questionnons sur le fait d etre accepté en tant que commerçant venant du continent. Par avance merci pour votre réponse et pourquoi pas vos conseils pour une bonne intégration.
    A bientôt. Bonne fin de journée à vous.

  • Flavie

    Bonjour merci pour cette article ! Nous avons fait le pari fou de partir vivre la ba fin mars. Nous partons à 6 adultes et 2 enfants pour limiter les frais au début. Nous commençons déjà nos recherches de logement. As tu des conseils pour trouver des emplois ? Être dur place et se déplacer ? Les offres d’emploi sont nombreuses sur internet mais est-ce que les corses sont privilégiés?

  • Nadege Delalande

    bonjour

    je suis art-thérapeute et j’aimerai après y avoir été deux fois, aller vivre en corse alors beaucoup de gens me disent que cela sera difficile car je suis du continent et je me demande si tout est joué d’avance en partant de ce principe, … j’aime la mer, la nature, les paysages corses les gens et j’aimerai vraiment rencontrer cette ile dans tout ce qu’elle a de vie . l’idée serait de trouver dans un premier temps un boulot dans un hopital ou une clinique puis de travailler dans différents villages en itinérance , ça j’aimerai vraiment beaucoup , mais je crois que j’ai aussi besoin de lier quelques contacts sur place et surtout des contacts qui ne soient pas décourageants … c’est peut etre une utopie, je ne sais pas mais j’aimerai pouvoir y arriver . vous croyez que le fait d’être du continent les corses sont plus méfiants ?

  • Lauraire Martina

    Bonjour, après avoir parcouru de nombreux pays , étant maintenant à la retraite, j’ai décidé de venir en Corse pour m’y installer. Votre article a conforté ma décision, je suis aussi végétarienne j’adore les animaux et la nature …. Ah oui j’avais aussi un oncle Corse qui m’a fait découvrir son beau pays. ! Martina

  • Stéphanie

    Bonjour,

    Je me permets de vous adresser ce message afin de vous remercier pour votre analyse très juste sur le vivre en Corse.
    Je suis corse du côté de ma maman. Enfant, je passais avec mes sœurs les deux mois d’été chez mes grands-parents. Mes plus beaux souvenirs d’enfance sont au village.
    Ma petite famille et moi passons chaque année nos vacances estivales dans la maison de mes grands-parents.
    Je suis tombée sur votre blog par hasard, en faisant des recherches sur le net à propos de quitter le continent pour la Corse. En effet, mon mari adore la Corse et insiste fortement pour que nous venions.
    De mon coté, plusieurs inquiétudes m’accompagnent : ma fille de 14 ans sera – t-elle bien intégrée? Est-ce le bon âge pour venir en Corse ? Allons nous trouver du travail ? (je suis infirmière et mon mari est vendeur dans le BTP.)
    Si nous nous installons ce serait du côté de mon village ( à 60 km au sud de Bastia), afin de me rapprocher de mes amies d’enfance et de ma cousine.
    La mentalité Corse je la connais et je l’aime comme elle est. D’ailleurs je me suis toujours sentie plus dans mon élément en Corse que sur le continent.
    Pour le moment ma fille est réticente à l’idée de partir s’installer sur l’Île car elle n’a pas envie qu’on lui rappelle sans cesse qu’elle n’est qu’une « pinzutu ». Mais je lui dis que d’ici là elle sera au lycée et que la mentalité n’est pas la même que dans un collège de village.
    Voila c’est le remue-méninge dans ma tête je ne sais pas quoi faire !
    Je sais que nous aurons tout à gagner en terme de sérénité, de qualité de vie, de sécurité. Et je sais aussi que je serai plus sereine que ma fille fasse son adolescence en Corse plutôt qu’ici.
    Mes parents et mes sœurs vivant sur le continent, je prévoirai un budget pour pouvoir revenir les voir le plus possible.
    Merci encore car ce sont des blogs et des témoignages comme le vôtre qui aident les gens.
    Bonne continuation et au plaisir de vous suivre ici et sur Insta.

    • ichi-co

      Un grand merci pour votre commentaire et tous ces beaux compliments. J’ai toujours eu des amis venant du continent (collège et lycée confondu) et même des amis venant du continent en cours d’année et ils n’ont jamais été exclus.. Les mentalités ont sûrement évoluées depuis mes années scolaires 😛 mais en mieux j’espère. Je comprends votre appréhension mais je pense que l’intégration se fait surtout grâce à notre façon d’être plus que par apport à notre nom de famille 😄 Pas mal de mes meilleurs amis sont d’ailleurs continentaux et sont très bien entourés. Par contre pour le domaine professionnel je ne pourrai pas vous aidez, peut être vous renseignez en amont sur les débouchés dans vos branches?
      Encore merci pour votre commentaire qui me donne envie de continuer à écrire 😊

    • Rosine Meziane

      Bonjour Nadège
      Suite à mon commentaire du 23 septembre 2020, je reviens vers vous pour vous raconter mon ressenti. Nous entamons la deuxième semaine aujourd’hui et sommes de plus en plus certains que l’endroit nous correspond. Les corses sont en général des gens agréables. Depuis que nous sommes arrivés, toutes les personnes que nous avons rencontré , sont chaleureux, en plus, avec le temps ensoleillé et les paysages magnifiques qui nous entourent, nous sommes heureux.
      Il y a aussi cerise sur le gâteau, l’emploi de mon conjoint lui plaît, il dit qu’il a été bien intégré et il y a une bonne ambiance. Il a 20 ans d’expérience dans son métier et de telles situations n’arrivent pas souvent.
      Voilà, j’espère que tout continuera dans ce sens.
      Je souhaite à tout le monde, des échanges similaires aux nôtres.
      À bientôt Nadège, au détour d’un endroit de l’île.
      Rosine.

  • Meziane Rosine

    Bonjour Nadège Delalande
    Bonjour Ichi-Co
    Et aussi bonjour à tous 😉
    Moi et mon conjoint avons décidé de partir vivre en Corse car nous sommes amoureux de cette île pour tout ce qu’elle offre donc nous avons commencé par postuler (tout d’abord mon conjoint) à des offres d’emploi, mon conjoint est plombier chauffagiste et après à peine 15 jours nous avons reçu un mail d’une petite entreprise à Solenzara, dans le Sud de la Corse, le patron de la société nous propose de venir tout d’abord une semaine pour voir si ça nous plaît : pour mon conjoint, le travail et pour moi la vie sur l’île, en plus il met à notre disposition un logement meublé, génial. De ce fait si tout va bien nous partirions d’ici une quinzaine de jours. Nous sommes hyper content de la proposition. Moi ce qui peut me faire un peu peur c’est la situation géographique, à savoir que nous vivons actuellement dans le Nord de la France à Valenciennes, en sachant qu’à Solenzara l’hiver est très calme, bien que nous avons 50 et 51 ans donc nous ne recherchons pas l’affluence des grandes villes mais je suis une femme coquette qui aime les boutiques, dans le Nord je commande beaucoup sur internet donc ça ne changera pas grand chose je continuerais à le faire et j’espère me faire de vrais amis Nadège si tu veux, on peut se contacter de la manière que tu désires et merci à Ichi-Co pour ce commentaire très bien écrit, avec une belle syntaxe. Ce dernier m’a conforté dans l’idée que je me faisais de la Corse, ce qui nous correspondra parfaitement pour les valeurs, le respect et la quiétude de la vie.
    Je vous dis « à bientôt »
    Rosine

    • ichi-co

      Un grand merci pour votre retour. Solenzara est en effet un endroit très calme l’hiver. Je trouve ça super comme opportunité de voir à l’avance si vous pourrez vous y plaire. Je vous envoie pleins de bonnes ondes et j’espère que tout se passera bien.

  • Floquet

    Bonjour
    Merci pour ce bel article , nous avons acheté un terrain près de Propriano et nous faisons construire , nous devrions venir y habiter définitivement courant 2021 ! Nous avons hâte d,y être nous sommes tombés amoureux de votre belle île en 2009 et depuis nous y allons régulièrement ,,pour finalement y passer notre retraite !
    Malgré des commentaires sur Facebook de certains corses très négatifs sur les continentaux qui veulent venir y habiter, nous avons rencontré des corses merveilleux, des professionnels comme élagueurs , et travaux publics, juste formidables!

    • ichi-co

      Oh oui chez nous il y a des cons et fermés d’esprit comme partout mais également et heureusement des gens très ouverts n’ayant aucun soucis avec les continentaux.
      Heureuse de savoir que votre projet va bientôt voir le jour 😀 je vous envoie pleins de bonnes ondes pour cette nouvelle vie

  • Maria

    Bonjour
    La Corse a souvent été l’objet de nos réflexions.
    A la retraite depuis peu, nous souhaiterions finaliser ces réflexions.
    La description que vous faites de votre île natale, nous inviterait bien à fixer notre choix pour la Corse.
    Nous partageons sans restriction toutes les valeurs que vous décrivez et sommes plutôt heureux d’apprendre qu’elles existent encore en certains endroits.
    Sicilienne d’origine, je reconnais souvent dans ces valeurs celles de mon Père,
    je reconnais même certaines similitudes entre la langue Corse et le Sicilien.
    Avec mon mari, notre philosophie se trouve en harmonie avec ce que vous dites :
    Nature – Animaux – Respect – Famille
    Et nous mettons en pratique notre Philosophie, ce qui n’enlève rien :
    – Nous mangeons Bio depuis 40 ans
    – Nous sommes Végétariens depuis 30 ans
    – Et nous avons banni la voiture depuis 12 ans
    Non pas que nous soyons ou sectaires, ou anti-progrès, ou enclin pour l’ermitage, non loin de là. Nous vivons depuis toujours en agglomération Lilloise. C’est dire…
    Mais là, maintenant, nous aimerions connaître la vraie quiétude, faire le bon choix.
    Mais par où commencer pour venir vivre « chez vous » ?
    Bravo et Merci pour votre réflexion et ce partage des valeurs.

    • ichi-co

      C’est super que vous partagiez de si belles valeurs. Malheureusement il est impossible de vivre sur l’île sans voiture. Les bus et micheline sont compliqués d’accès selon l’endroit où vous vivrez sur l’île. Pour venir chez nous il est donc indispensable je pense, de venir en voiture.
      Merci encore pour votre retour

  • Isabelle Varey

    Bonjour.
    Moi je suis du Nord, j’ai 58 ans, et j’adore la Corse mais surtout les Corses qui ont été souvent mes meilleurs potes, fidèles en amitié que ce soit du Cap jusqu’à Ajaccio.
    Une chose compte énormément, le sens de l’humour, rigoler, ne pas être snob.
    Parfois on se boude aussi mais l’affection est bien là et les Corses sont loyaux.
    J’aimerais bien y vivre, mais je n’ai pas les moyens et je ne crois pas que j’aurais comme eux le courage de supporter les touristes…
    Merci 1000 fois pour tous les bons moments passés.
    Une amoureuse de la Corse
    Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *